Huîtres chaudes à la crème de cidre

Aujourd’hui était un de ces jours où le froid s’accompagne d’un soleil éclatant et d’un ciel bleu limpide. En fait, le climat est ici plutôt doux comparé aux autres régions du nord de la France, et quand le thermomètre descend un peu en dessous de zéro, on pourrait penser que les rennais restent bien au chaud chez eux.

C’est pourtant dans ces jours là qu’on découvre vraiment le marché des Lices. Les foules compactes des vacances sont parties et les vendeurs ont baissé leurs prix à des niveaux plus raisonnables. Aujourd’hui, tout le monde avait sorti écharpes, bonnets et gants, pas prêts à laisser le froid les priver du plaisir de flâner. Il y avait  des enfants se réchauffant les doigts avec une galette saucisse, le  bien connu hot-dog rennais. Malgré le froid, deux musiciennes étaient là avec harpes bretonnes et violons irlandais. La chaleur et la convivialité de l’endroit ce glacial samedi matin était  tout ce que j’aime dans ce marché.

 

J’en reviens sans cesse à ce mot « convivial » , qui dans son étymologie latine veut dire «vire ensemble ».  Un convivium en latin, c’était d’ailleurs un banquet… Il semble à propos qu’une ville qui a pris pour slogan « vivre ensemble » ait , en son cœur, le Marché des Lices. Après les jours difficiles qui nous avons vécus, et les 125000 personnes qui ont marché il y a deux semaines pour marquer leur soutien à la tolérance et à la liberté de parole, j’ai vraiment senti ce sentiment chaleureux et amical dans les files qui se forment devant chaque marchand. Epaules contre épaules, on se réchauffe comme on peut ! Le sourire et les conseils avisés des marchands en plus, le mimosa et son jaune éclatant, et on se sentait revenir à la vie, prêts à retrouver le goût de cuisiner qui nous avait déserté.

Huîtres chaudes à la crème de cidre

 

Parfois, on a envie de manger bien chaud, et ça vaut aussi pour les huitres. Donc , pour les cuisiner, on a choisi des belles huîtres, des numéros 1 bien charnues, que l’on achète à un ostréiculteur du Cap Fréhel sur la côte nord. La plupart des recettes pour huîtres chaudes demandent de la préparation, mais je voulais une recette facile et rapide à manger au retour du marché. Là, c’est fait en 20 minutes si vous savez les ouvrir rapidement…

On a choisi un cidre du Finistère, de la crème fraîche du marché, un peu de poitrine fumée et c’est presque tout…

 Ingrédients :

  • 12 huîtres #1
  • 1 poireau
  • 1 tranche épaisse de poitrine fumée
  • 25 g de beurre
  • 20 dl de cidre brut
  • 2 cuillères à soupes bombées de crème fraiche épaisse
  • Pincée de poivre
  • 1 kilo de gros sel pour stabiliser les huîtres lors de la cuisson

INSTRUCTIONS

  1. Ouvrez les huîtres, détachez les de leur pied et réservez leur eau (il en faudra 20 dl)
  2. Faire préchauffer votre grill
  3. Emincez les poireaux et faites les sauter dans le beurre avec la poitrine découpée en dés
  4. Quand les poireaux sont translucides et les lardons dorés, ajouter l'eau des huitres et le cidre
  5. Monter à ébullition.
  6. Baissez ensuite la température et ajoutez lentement la crème fraiche. Réduire ensuite jusqu’à ce que le mélange épaississe, environ 5 minutes.
  7. Disposez les huîtres bien à plat sur un lit de gros sel  dans un plat à four
  8. Mettre deux cuillères à soupe de la sauce cidre/poireau/lardons dans chaque huitre
  9. Enfourner sous le grill  pour 5 à 6 minutes, jusqu’à ce que les huîtres soient bien dorées.
  10. Servir avec le cidre qui aura servi à la cuisine.